Dans un service non agréé service de stage

La législation se limite à préciser que dans ce cas de figure le maître de stage coordinateur reste responsable de la formation du candidat (23.04.2014, art.12 §2)

Toutefois, une supervision au quotidien doit être assurée sur le lieu de stage. On peut déduire, au regard de ce qui est indiqué pour le  "superviseur mandaté par le maître de stage", que le superviseur du médecin candidat spécialiste doit être agréé dans la spécialité et l'exerce de façon continue et active.